– Guide du financement de la formation JAGWA –

Continuer à apprendre tout au long de sa vie est essentiel pour se découvrir, se perfectionner ou se réaliser dans son activité professionnelle. Que vous soyez chef.fe d’entreprise, salarié.e ou demandeur d’emploi, vous pouvez avoir droit à un financement total ou partiel de votre projet de formation professionnelle.

Pour vous y retrouver dans cette jungle d’informations et d’acronymes en tous genres, suivez le guide !

Chaque année, les entreprises paient une cotisation obligatoire à des organismes de financement de la formation professionnelle.
Les salariés eux accumulent des heures de formation tout au long de leur vie active. Ces heures sont converties en euros dans leur CPF (compte personnel de formation) anciennement appelé DIF.
Plusieurs dispositifs sont également mis en place pour les non actifs par les régions, le Pôle Emploi, l’Etat et les OPCA.

Comment fonctionne le financement de la formation professionnelle ?

1

Bien choisir sa formation, en adéquation avec vos attentes et votre projet est primordial. Il est important d’avoir une vision claire de votre plan au-delà de votre stage, pour pouvoir rapidement mettre à profit les compétences acquises ou valoriser votre activité.

2

Une fois votre projet professionnel défini, il vous faut vous adresser aux organismes de financement dont vous dépendez selon votre statut :

  • Les Dirigeants non- salariés dépendent de l’AGEFICE à condition d’être inscrit à l’URSSAF ou au RSI en qualité de travailleurs non-salariés et d’appartenir aux secteurs du Commerce, de l’Industrie et des Services ( SARL – Majoritaire Associé unique d’une EURL, Associé d’une SNC, Entrepreneur individuel, Auto-entrepreneur…).
  • Les chefs d’entreprise salariés ou non exerçant une activité artisanale dépendent du FAFCEA.
  • Les salariés d’entreprises privées dépendent des organismes paritaires agrées ( OPCALIA , OPACIF , AGEFOS …).
  • Les personnes inscrites en recherche d’emploi dépendent du pôle emploi.
  • Il existe d’autres organismes tels que le FIFPL pour les personnes exerçant une profession libérale à l’exception des médecins, ANFH pour les fonctionnaires du milieu hospitalier, l’Agefiph, le conseil régional…
3

Vérifiez les conditions d’éligibilités (être à jour des versements de la contribution à la Formation Professionnelle, avoir actualisé sa situation au pôle emploi …).

4

Renseignez vous auprès de votre organisme afin de connaître les critères de prise en charge, les délais de dépôt de dossier, la constitution du dossier, le montant de votre formation. La prise en charge peut être totale ou partielle selon chaque dossier.

6

Constituez et transmettez votre dossier de demande de prise en charge en collaboration avec le centre de formation choisi tout en respectant les consignes.

7

Obtenez l’accord de prise en charge et validez votre formation. Suivant son statut, le stagiaire peut être obligé de régler et d’effectuer sa formation en totalité auprès de l’organisme de formation avant d’être remboursé par la suite.

8

Effectuez votre formation et vous voila membre de la tribu Jagwa !